Dévoilement de la programmation 2019

Dévoilement de la programmation 2019

Plus que deux semaines avant le lancement de la 10e édition du Festival 48 images seconde ! Nous sommes surexcités de partager avec vous l’ensemble d’une programmation dont nous sommes particulièrement fiers !

PROGRAMMATION
Panorama du cinéma québécois et de la francophonie, le Festival 48 images seconde se tiendra du 10 au 14 avril 2019, à Florac, au cœur des Cévennes.

Plus de 25 films seront présentés au cours des 5 jours du festival. Au programme : la deuxième édition de notre compétition de courts-métrages, trois table-ronde, une manifestation festive dans les rues de Florac, Masterclass avec un grand artiste et de nombreuses rencontres avec des cinéastes et comédiens québécois !

De plus, la programmation offre une place toute particulière à l’Acadie cette année. Tout au long du festival, plusieurs projections et activités thématiques vous permettront de découvrir la richesse de cette culture.

OUVERTURE DU FESTIVAL
LA DISPARITION DES LUCIOLES, troisième long-métrage de Sébastien Pilote, lancera officiellement cette 10e édition lors d’une soirée d’ouverture festive à Florac en présence de tous les invités à La Genette Verte!

La projection sera précédée de la première mondiale du court-métrage Les confectionneurs de Sarah Baril Gaudet, tourné l’automne dernier, à Florac même!

Le Festival participera la veille, mardi 9 avril, à une pré-ouverture au Cinéma Utopia Sainte-Bernadette à Montpellier avec la projection de LA FERME ET SON ÉTAT de Marc Séguin.

CAP SUR L’ACADIE
Pour cette édition, nous vous proposons une aventure culturelle en Acadie! Projections, rencontres, contes de Katrin’ Maure, musique, jeu concours et repas acadien vous permettront de vous plonger dans l’histoire et la culture de cette région unique. Vous aurez la chance de voir deux films du cinéastes acadien chevronné Phil Comeau : VAGUE D’ACADIE, documentaire sur la musique acadienne contemporaine et LE SECRET DE JÉRÔME, première fiction de l’histoire du cinéma acadien. Vous aurez aussi la chance de prendre part à la toute première version Floracoise d’une tradition festival acadienne : un Tintamarre.

De plus, La Genette Verte proposera un concert de musicien acadien folk Shaun Ferguson au cours du festival.

MAXIME GIROUX & METAFILMS
Le Festival présentera en grande première française LE DÉSERTEUR (qui prendra l’affiche le 28 août), drame historique légèrement surréel, aux limites du thriller, qui offre une perspective unique sur cette période de l’Histoire et met de l’avant, comme toujours, les grands talents de comédien de Martin Dubreuil. Le cinéaste Maxime Giroux, ainsi que le producteur et fondateur de Metafilms, Sylvain Corbeil, seront présents pour la projection. Le duo viendra aussi présenter leur précédente collaboration, drame romantique révéré par les festivals partout sur la planète :  FÉLIX ET MEIRA

PROJECTION DE MINUIT
Le samedi 14 avril en soirée, nous proposerons la projection du thriller psychologique de David Paradis, LE NID, en présence du comédien Pierre-Luc Brillant, qui s’est mérité le prix du meilleur acteur lors de la 10e édition du Festival Les Percéides.

INVITÉE SPÉCIAL : FANNY MALLETTE
Fanny Mallette, actrice principale du film STEALING ALICE de Marc Séguin, nous fera le plaisir d’être parmi nous cette année en tant que président du Jury de la compétition de courts-métrages. Son parcours cinématographique témoigne de sa polyvalence, ayant obtenue des rôles dans Une jeune fille à la fenêtre de Francis Leclerc, La femme qui boit de Bernard Émond, Gaz bar blues de Louis Bélanger, Dans une galaxie près de chez vous de Claude Desrosiers, Les muses orphelines, réalisé par Robert Favreau, Cheech de Patrice Sauvé et Continental, un film sans fusil de Stéphane Lafleur, grâce auquel elle a été en lice pour le prix Génie du meilleur rôle de soutien en 2008.. Nous profiterons de son passage à Florac pour présenter bien évidemment STEALING ALICE, mais aussi le court-métrage qu’elle a réalisé en 2016 : LE DERNIER MARDI.

MASTERCLASS DE MARC SÉGUIN
Artiste-peintre, auteur, cinéaste de fiction, documentariste et chasseur, Marc Séguin a définitivement plus d’une corde à son arc ! Au cours de cette masterclass, il discutera de son parcours et des nombreux volets de sa carrière. Proche de son public, il réservera une grande partie de cette rencontre aux échanges avec l’audience présente à cette activité gratuite! La Masterclass sera suivie de la projection du film de Marc Séguin, Stealing Alice.

Marc sera aussi présent pour la projection d’un documentaire dont il est le sujet : BULL’S EYE : UN PEINTRE À L’AFFÛT, ainsi que le documentaire qu’il a réalisé LA FERME ET SON ÉTAT.

RENCONTRES ET DISCUSSIONS
Cette année, le Festival 48 images seconde proposera pas moins de 3 tables rondes sur des sujets aussi diversifiés que notre programmation !

Tout d’abord, Documentaires en fabrication, rencontre au cours de laquelle les équipes de deux documentaires en cours de création viendront échanger sur le processus, ses défis et particularités.

Suite à la projection du film LA FERME ET SON ÉTAT, divers intervenants prendront pars à Produire et consommer autrement… est-ce possible?, sur les enjeux environnementaux liés à l’agriculture.

Pour finir, trois de nos invités échangeront sur les enjeux de filmer en dehors du centre cinématographique québécois (Montréal) lors de la table ronde : Tourner à l’étranger.

COMPÉTITION DE COURTS-MÉTRAGES QUÉBÉCOIS
Le Festival 48 images seconde tiendra cette année la deuxième édition de sa compétition de courts-métrages québécois. L’objectif est de soutenir les jeunes réalisateurs et réalisatrices du Québec en leur attribuant une aide pour la réalisation de leur prochaine œuvre, ainsi qu’une résidence de création en France. Trois prix seront remis à l’issue de la compétition en cérémonie de clôture (Prix du public, Prix du jury, Grand Prix du Festival) par le jury présidé par Fanny Mallette (comédienne et réalisatrice) et composé de Sylvain Corbeil (producteur), Phil Comeau (réalisateur), Guy Astic (Président du Festival Tous Courts d’Aix-en-Provence) et Timothée Donay (Président de Ligne 7).

La compétition sera composée des courts-métrages Shirley Temple de Audrey Nantel-Gagnon (16min), Train Hopper de Amélie Hardy (18min), Sami de Jérôme Léger (12min), Amies de Marie Davignon (19min), Meute de Florence Lafond (11min) et Poisson de mars de Pierre-Marc Drouin et Simon Lamarre-Ledoux (14min). 

SÉANCE POUR ENFANTS
Le festival, c’est aussi du cinéma québécois pour toute la famille! Nous présenterons cette année le film TIA ET PIUJUQ, récit touchant de deux enfants qui se rencontrent de façon insolite et explorent la culture autochtone tout en faisant face à des drames familiaux plus que réalistes. 

SOIRÉE DE CLÔTURE
La conclusion de la trilogie autobiographique de Ricard Trogi 1991 viendra clôturer cette 10e édition du festival ! Précédera la cérémonie de clôture du festival où seront remis les prix de la compétition de courts-métrages par les membres du jury.

Ne manquez pas ce rendez-vous!
5 jours de festivités, de rencontres et de découvertes cinématographiques inoubliables!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.