La programmation se dévoile…

La programmation se dévoile…

La 12e édition du Festival 48 images seconde approche à grand pas ! La programmation de cette première partie, qui se déroulera sur notre Ciné-club québécois en ligne, se dévoile…

Une chose est sûre, nous ne passerons pas deux printemps de suite sans vous proposer notre rendez-vous annuel avec le cinéma québécois et la francophonie.

L’équipe du festival, à pied d’œuvre depuis le printemps dernier sur notre plateforme Mon cinéma québécois en France, vous a concocté une première programmation disponible, en ligne, les 17 et 18 avril. En soutien à une industrie très malmenée par la pandémie, nous avons fait le choix de proposer une sélection de 5 long-métrages qui montrent toute la diversité du cinéma québécois.

Partez à la rencontre des actrices et acteurs de demain dans Les Faux Tatouages ou Les Nôtres, retrouvez ceux qui ont marqué des générations dans Il pleuvait des oiseaux, plongez au coeur de la poésie de Joséphine Bacon dans Je m’appelle Humain ou entrez dans l’univers de Denis Côté avec Curling et la rétrospective qui s’ensuivra sur le Ciné-club.

FILM D’OUVERTURE – IL PLEUVAIT DES OISEAUX, de Louise Archambault / SAMEDI 17 AVRIL – 17H
Adapté du roman éponyme de Jocelyne Saucier, le film de Louise Archambault (Gabrielle – 2013) donne la parole à de grands acteurs du cinéma québécois : Andrée Lachapelle, Gilbert Sicotte, Rémy Girard ou encore Louise Portal. Seul rescapé de l’édition annulée l’an passé, c’est un plaisir de vous faire découvrir ce récit touchant filmé au cœur de la forêt québécoise.

FILM DE CLÔTURE – JE M’APPELLE HUMAIN, de Kim O’bomsawin / DIMANCHE 18 AVRIL – 21H
Découvrez une des voix majeures de la poésie innue, Je m’appelle Humain est un documentaire sensible et intime qui retrace la vie et le travail d’une artiste exceptionnelle : Joséphine Bacon.
A l’occasion de sa sortie nationale en Vidéo à la demande et en DVD par Alchimistes Films, voyagez avec la poétesse à travers les paysages grandioses de sa terre natale.

PREMIÈRE FRANÇAISE – LES NÔTRES, de Jeanne Leblanc / SAMEDI 17 AVRIL – 20H30
Second long-métrage de la réalisatrice Jeanne Leblanc, le film relate le parcours d’une adolescente dont le lourd secret va finir par attirer l’attention de tout un village paisible, mais prostré dans les silences et les apparences. Entre suspense, drame psychologique et chronique de l’adolescence, le film met notamment en vedette Émilie Bierre que l’on a pu découvrir dans Une Colonie (2018).

SÉANCE SPÉCIALE – LES FAUX TATOUAGES, de Pascal Plante / DIMANCHE 18 AVRIL – 18H
Le film aborde le sujet inépuisable des amours de jeunesse à travers le portrait de jeunes talents du cinéma québécois : Anthony Therrien et Rose-Marie Perreault. Avant de découvrir Nadia Butterfly (Sélection Cannes 2020) prévu cet été en salles (Alchimistes films), commencez votre rencontre avec le cinéma de Pascal Plante avec cette œuvre qui vous remémorera vos années d’adolescence.

ANNIVERSAIRE – CURLING, de Denis Côté / DIMANCHE 18 AVRIL – 15H
Après avoir remporté le Prix du meilleur réalisateur de la catégorie Encounters de la Berlinale (Festival international du film de Berlin – 2021) pour son dernier film Hygiène Sociale, retour sur la carrière de Denis Côté à l’occasion des 10 ans de Curling (Léopard de la Meilleure Mise en Scène et Léopard du Meilleur Acteur au festival de Locarno – 2010).

RÉTROSPECTIVE DENIS CÔTÉ
Le festival et son ciné-club québécois vous invitent à vous plonger dans son univers avec un cycle mensuel qui vous accompagnera jusqu’à la seconde partie du festival en octobre prochain. Après Curling, Elle veut le chaos, Bestiaire, Les Etats Nordiques, Carcasses et Wilcox, complèteront le programme qui sera proposé aux abonnés du Ciné-club…

Nous avons choisi également de conserver notre belle affiche de l’année passée qui mettait en lumière la région du Saguenay – Lac Saint-Jean et ses fjords. C’est donc l’occasion de mettre en avant le travail du Festival international du court métrage au Saguenay, REGARD, en leur proposant une carte blanche. Ainsi, chaque séance sera accompagnée par un court-métrage sélectionné avec soin par l’équipe de programmation de Chicoutimi. D’autres clins d’œil à cette magnifique région du Québec et notamment à l’Anse Saint-Jean seront également disséminés dans le cadre de la programmation, à vous de les retrouver !

Afin de vous faire partager ces instants cinéphiles comme si nous étions tous ensemble dans la même salle, des rencontres avec les invités se feront après chaque séance, en direct sur internet. Vous pourrez ainsi discuter avec eux depuis votre salon, votre lit ou votre cuisine !

Comment participer ?

Le Festival 48 images seconde est à découvrir en ligne, les 17 et 18 avril, sur la plateforme de son ciné-club québécois : cineclub.cinemaquebecois.fr

Un Pass Festival vous permettra d’avoir accès pour 9 euros à l’ensemble des films de la programmation, mais vous pourrez également vous abonner directement au Ciné-club et bénéficier en plus de la programmation mensuelle (1 an – 36 euros)..

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.